Les 5 idées reçues sur l’adaptation en crèche

Enfant qui profite du libre choix.

Que cela soit en crèche ou au domicile de l’assistante maternelle, les premiers jours de présence de l’enfant sont cruciaux pour la suite et notamment pour la naissance de la relation de confiance entre les protagonistes concernés : l’enfant, ses parents et les professionnels.

C’est un sujet qui revient souvent au cœur des préoccupations professionnelles et dans les premières questions des parents. Parfois les idées reçues peuvent alimenter les automatismes de chacun. Licka Sarr, Formatrice Petite-Enfance et Accompagnante parentale, nous apporte des éléments de réponses  🙂

1. Les séparations progressives permettront à l’enfant de s’adapter !

Puisque c’est une période que l’on nomme souvent « période d’adaptation » la première question que l’on peut se poser est « A quoi adaptons-nous ? ». 

En proposant des séparations progressives , n’invitons-nous pas en effet, à penser que ces premières journées tournent autour de la séparation ?

En effet nous risquons de focaliser l’attention de l’enfant sur ce moment où ses parents partiront et ce suspense de celui où ils reviendront. 

Il me semble que nous perdons alors de vu l’objectif de cette période qui serait plutôt de permettre à tout le monde de créer de nouveaux repères ensemble dans de bonnes conditions. Il y a-t-il de meilleures conditions pour l’enfant que d’être en présence de son parent ? 

La séparation inévitable sera mieux acceptée par tous si les moments de disponibilité du parent sont utilisés pour créer la relation autour d’une accumulation d’expériences positives.     

L’adaptation dans notre crèche Les Petites Canailles le Raincy

2. L’adaptation c’est avant tout pour sécuriser l’enfant et ses parents !

Cette idée reçue à une part de vérité mais j’ai souvent rencontré des collègues qui se cachaient derrière « leur cape » de professionnels et avaient du mal à admettre que cette période permet avant tout de sécuriser les accueillants. Chaque nouvelle famille est unique, alors ces premiers moments sont précieux pour rencontrer l’enfant et son entourage, de se familiariser avec lui, de se sentir suffisamment à l’aise pour, le moment venu, offrir une présence confiante et détendue

Découvrir nos crèches privées

3. Le parent n’a pas besoin de rester trop longtemps à la crèche avec son enfant pour s’en faire une idée !

En effet, une grande partie des parents qui confient leur enfant en crèche sont conquis par avance de ce qu’ils vont y trouver, de l’idée qu’ils en ont : des locaux adaptés et une équipe de professionnels expérimentés .

Cependant, cette période de familiarisation doit absolument leur permettre de comprendre le fonctionnement du lieu d’accueil en leur proposant de longs créneaux de présence (2-3 heures).  Plutôt que d’imaginer ou fantasmer les journées de leur enfant, il me semble indispensable qu’ils puissent au moins une fois les vivre. Certes chaque jour et différent mais peu de parents se rendent compte du déroulement d’une journée à la crèche

4. Le temps d’adaptation n’a d’intérêt qu’au début de l’accueil de l’enfant !

Il est parfois nécessaire de demander aux parents, en cours d’année, de passer des temps plus long avec leur enfant dans le lieu d’accueil. Que cela soit sur une période sensible pour l’enfant ou un retour après une longue absence, proposer un nouveau temps de familiarisation permettra de recréer des expériences positives et envisager la séparation de manière plus sereine. Les professionnels identifient assez aisément ces périodes et les parents y sont généralement attentifs pour faire de leur mieux et se rendre disponibles.

5. Il faut au moins 1 semaine d’adaptation pour que cela se passe bien pour l’enfant !

Effectivement, le plus confortable serait d’avoir une période longue que l’on pourrait écourter en fonction des signes de réassurance de l’enfant, des parents et des professionnels. Cependant dans la majorité des cas cette durée est conditionnée par les disponibilités des parents, généralement, leur reprise de travail. Il arrive alors que les périodes de familiarisation se fassent sur quelques jours. 

Sans culpabiliser les parents, il me semble impératif d’optimiser le temps dont nous disposons pour assurer à tous une rencontre sereine bien que courte. Par la suite il peut tout à fait être envisagé que le parents accordent un peu plus de temps de présence (chaque matin par exemple).

Dans les crèches Les Petites Canailles, les professionnels sont formés pour proposer un accueil adapté et souple afin de répondre aux besoins des enfants et réassurer au mieux les parents.

Racontez-nous votre expérience des premiers temps d’accueil, posez-nous vos questions sur cette période, nous nous ferons un plaisir de vous répondre 🙂

Pour aller plus loin

bezons-creche

Le label Ecolo crèche : Tout ce qu’il faut savoir

Chez Les Petites Canailles, nous avons deux crèches qui ont obtenu la labellisation Écolo Crèche, l’une à Boissise et l’autre à Bezons. Ce…

Lire la suite

Bien-être des salariés au travail

Comment améliorer le bien-être des salariés au travail ?

Les collaborateurs de nos jours sont de plus en plus conscients de l’importance du bien-être au travail, tant physique que mental. Ils souhaitent…

Lire la suite

CIF

Le Crédit Impôt Famille (CIF) : un avantage fiscal pour les entreprises engagées pour la vie familiale de leurs salariés

Sommaire Qui peut bénéficier du Crédit Impôt Famille ? Quels sont les avantages pour les entreprises ? Quelles sont les démarches à suivre…

Lire la suite

Commentaires

  • Pougary
    27 avril 2020 15h14

    l’adpatation ou familiarisation est une période où le triangle ( enfant , parent et pro) existe. Chacun est acteur de la découverte du nouvel environnement de l’enfant afin qu’il se sente peu à peu en confiance et sécurité. Papa et/ ou Maman sont là; ils sont en accord avec toi, dans ton nouvel environnement. l’enfant doit se sentir porter par les adultes. La sérénité des parents aussi permettent aussi à l’enfant de sentier en confiance.

    Reply
  • Sakho adama
    30 avril 2020 17h32

    Je respecte la distance et tout va bien merci beaucoup

    Reply
  • moumouzaza
    7 septembre 2021 16h09

    Bonjour, c’est bien beau mpression que les pros ne veulent pas trop que le parent soit présent. Je suis confrontée à une équipe qui semble agacée de mes conseils et mes astuces pour mon bébé sous prétexte qu’on est ds un contexte de crèche et de collectivité. C’est franchement gonflant je me demande même si je vais pas l’enlever et prendre une assistante maternelle car la crèche me le conseille vivement ms pas ouvertement donc bon….

    Reply

Envoyer un commentaire

Rechercher
Rechercher

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Close Popup
Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Cookies techniques
Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser
Accepter