La motricité libre chez le bébé : pourquoi et comment la pratiquer ?

En tant que jeunes parents, vous avez sans doute déjà entendu parler de la motricité libre. Ce concept consiste à laisser l’enfant libre de ses mouvements, pour lui permettre de se développer à son rythme. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi la motricité libre est essentielle dans le développement de votre bébé, et comment l’appliquer au quotidien avec son enfant.

Le concept de la motricité libre, c’est quoi ?

Le concept de la motricité libre est né dans les années 60. Il a été inventé par la pédiatre Emmi Pikler. Alors maman et très impliquée dans les familles qu’elle suit, elle est convaincue qu’un bébé peut se développer seul, sans l’intervention d’un adulte.

Responsable de pouponnière, elle met en place un travail méthodologique sur plus de 700 enfants qui sont laissés libres de leurs mouvements, sous le regard des encadrants. C’est ainsi qu’elle démontre qu’un petit enfant libre de se mouvoir à son rythme acquiert naturellement les étapes de son développement moteur, dans un ordre bien précis.

Aujourd’hui, ses travaux sont reconnus par de nombreux professionnels de la petite enfance et de la santé. La motricité libre est pratiquée dans de nombreuses crèches, les haltes-garderies, par des assistantes maternelles et par les parents.

« La liberté motrice consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant, sans lui enseigner quelque mouvement que ce soit. »

Emmi Pikler

Le but est donc de laisser l’enfant apprendre à se retourner, ramper, s’asseoir, marcher à quatre pattes, tenir debout puis marcher sans appui. Le tout sans aucune sollicitation de l’adulte, qui est seulement là pour l’accompagner !

Motricité libre

Les bienfaits de la motricité libre

Une posture est normalement acquise lorsque les muscles sont capables de la tenir. Si un enfant ne parvient pas à s’asseoir ou à se mettre debout, c’est simplement parce que son corps n’est pas prêt à le faire. Ne pas le contraindre et le laisser expérimenter lui apporte un sentiment d’accomplissement et de sécurité.

En apprenant à découvrir son corps et ses capacités, le jeune enfant peut développer sa confiance en soi et son inventivité. Il est capable de trouver des appuis quand la stabilité lui manque et acquiert une plus grande conscience de ce qu’il peut ou ne peut pas faire.

D’un point de vue santé, la motricité libre réduit les risques de plagiocéphalie chez le bébé. En musclant naturellement sa nuque et en apprenant à changer de position, le syndrome de la tête plate peut être évité.

En résumé, les avantages de la motricité libre :

  • L’inventivité pour trouver de nouvelles façons de faire
  • L’aisance corporelle et la fluidité dans les gestes
  • La conscience de ses capacités et incapacités
  • Une diminution des risques de plagiocéphalie
  • Le développement de la confiance en soi

« Un enfant n’est jamais mis dans une situation dont il n’a pas encore acquis le contrôle par lui-même. »

Emmi Pikler

Crèche Les Petites Canailles - Motricité libre

Comment mettre en place la motricité libre ?

La motricité libre peut être mise en place très facilement à la maison. Ses prérequis ? Un environnement adapté et sécurisé, mais aussi une bonne relation entre l’adulte et l’enfant pour créer la sécurité affective nécessaire à son bon développement.

1. Un environnement préparé et adapté à l’âge, la taille et à la force de votre enfant

L’environnement doit être sécurisé et assez grand pour la liberté de mouvement. Nous conseillons de tout mettre à la hauteur de l’enfant pour qu’il puisse s’en saisir en toute autonomie et de limiter le choix du matériel / jouets / livres…

2. Un sol souple ou un tapis d’éveil

Le support au sol doit être confortable, mais pas trop mou pour que le bébé puisse se mouvoir. Vous pouvez favoriser la motricité dès les premiers mois de votre bébé. Nous conseillons de déposer votre bébé sur un tapis d’éveil. Proposez lui ou autour de lui des objets de toutes formes / textures mais en nombre limité afin qu’il prenne le temps d’en prendre connaissance.

3. Les jouets doivent être adaptés à l’âge de l’enfant pour attiser sa curiosité

4. Privilégiez des vêtements confortables et des chaussettes ou chaussons souples

Votre bébé de 4 mois fait preuve de curiosité ? Sur un tapis ferme, au sol, il tentera par lui-même de se retourner pour attraper des jouets mis à sa disposition. Une fois cette étape acquise, il cherchera à ramper pour explorer son environnement et découvrir les différentes textures des sols, les couleurs des objets ou encore les odeurs. En prenant appui sur les meubles et le matériel présent dans la salle, il travaillera son équilibre avant de se lancer dans la marche sans appui.

✨ Dans les crèches Les Petites Canailles :

Dans nos crèches l’environnement et l’ergonomie sont propices à l’évolution des plus petits. Ils peuvent explorer leur motricité sous le regard bienveillant de l’équipe d’encadrants et avec le matériel nécessaire, adapté à leurs âges et leurs besoins.

Un enfant qui joue en profitant et profite des centre d'accueil Les Petites Canailles.

Quand commencer la motricité libre de mon bébé ?

La motricité libre peut être mis en application dès les premiers mois de l’enfant. Lors de ses phases d’éveil, vous pouvez poser votre bébé sur un tapis adapté. Votre bébé pourra découvrir à son rythme son corps et son environnant. Au fil des semaines, il va prendre de l’aisance et ainsi enrichir ses capacités motrices. Il est très important au parent de soutenir votre enfant moralement et physiquement par votre présence!

Vous pouvez éveiller de mille et une manières votre enfant en lui proposant de expériences sensorielles, des chansons, des objets / jouets adaptés à sa taille…

Votre enfant va suivre les étapes naturelles de son développement en essayant tout d’abord de se mettre sur le côté, puis se retourner, lever sa tête, se mettre à 4 pattes jusqu’à se redresser pour se mettre debout tout seul !

Faut-il mettre un casque à son bébé pour pratiquer la motricité libre ? ⛑️

Les parents sont souvent inquiets de voir leur enfant faire ses premiers pas. Même si tous les enfants tombent en apprenant à marcher, il n’est pas nécessaire de lui mettre un casque si l’environnement est sécurisé. Bien sûr, si votre enfant pratique une activité telle que la trottinette ou le vélo, un casque est fortement recommandé.

La chute fait partie intégrante de l’apprentissage. Votre enfant va acquérir plus de confiance en lui en s’entraînant. Continuez donc à le stimuler régulièrement, apprenez lui à marcher sur diverses surfaces et de préférence pieds nus. Ainsi, il fera rapidement des progrès.

 

Vous avez des questions sur la motricité libre ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous. Nous répondons à toutes vos questions !

A la recherche d’une place en crèche ?

Pour aller plus loin

langage

L’importance du langage chez les enfants

Sommaire L’importance du langage pour le développement des enfants Les différentes étapes du développement du langage Bénéfices du développement linguistique précoce Comment favoriser…

Lire la suite

jeux montessori bébé

Méthode Montessori bébé : comment favoriser l’éveil et l’autonomie de votre enfant ?

La méthode Montessori pour les bébés est une approche éducative basée sur les principes de respect, d’observation et d’encouragement de l’autonomie. Cette “méthode”…

Lire la suite

Ecole Montessori Maternelle

La familiarisation / initiation avec l’anglais en crèche 🇬🇧

Pourquoi propose-t-on la familiarisation avec l’anglais chez Les Petites Canailles ? L’enfant est une véritable éponge et a une incroyable capacité d’adaptation à…

Lire la suite

Envoyer un commentaire

Rechercher
Rechercher

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Close Popup
Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Cookies techniques
Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser
Accepter