Comment différencier les types de crèches ?

Crèche Montmorency

Vous recherchez un mode de garde pour votre enfant et vous êtes intéressé par la crèche ? Découvrons ensemble les différents types de crèches et leur fonctionnement : crèche municipale, crèche parentale, crèche privée, crèche familiale…

La crèche collective

Une crèche collective peut être privée, municipale ou associative. Ce type de structure représente la majorité des crèches en France. Elle peut être gérée par une collectivité territoriale (un conseil général, une commune, un centre communal d’action sociale…), ou un gestionnaire privé (une association, une entreprise…).

En crèche collective, les enfants sont encadrés par une équipe de professionnels de la petite enfance. Chacun d’entre eux est spécialiste dans son domaine :

  • L’Auxiliaire de puériculture s’occupe des soins et de l’hygiène de l’enfant,
  • L’Éducateur de Jeunes Enfants est spécialiste de son développement,
  • La Puéricultrice est spécialisée dans les soins médicaux apportés aux enfants dès leur naissance.
  • Le Médecin, l’Infirmier et le Psychologue veillent à la santé et au bien-être des enfants

Au sein de la crèche collective, il existe des règles de fonctionnement. La structure d’accueil doit ainsi être composée d’au minimum, un professionnel pour 8 enfants qui marchent et un professionnel pour 5 enfants qui ne marchent pas. De plus, les professionnels qui prennent soins des enfants doivent tous être qualifiés et diplômés de rang 1. Le Directeur d’établissement doit quant à lui, être titulaire d’un diplôme d’Auxiliaire de Puériculture, d’Infirmier ou d’Éducateur de Jeunes Enfants.

La capacité d’accueil des crèches collectives est comprise entre 20 et 60 enfants. Les enfants peuvent être accueillis dès l’âge de 2 ans et demi jusqu’à 3 ans avant l’entrée en école maternelle. Ces établissements sont généralement ouverts 5 jours par semaine, du lundi au vendredi et ferment 5 semaines par an. L’amplitude horaire est assez variable selon le type de structure… Cependant, elle correspond la plupart du temps aux horaires de travail, entre 7h30 et 18h30. Quel que soit leur statut, ces établissements sont soumis à l’autorité du président du conseil départemental de la Protection Maternelle Infantile (PMI). Ainsi, ils doivent respecter des normes de sécurité et d’hygiène spécifiques à l’accueil de jeunes enfants.

Le coût d’une place en crèche collective dépend des revenus nets des parents. La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) conventionne et subventionne la majorité des crèches. En tant que parents, vous pourrez donc obtenir des aides financières de la part de la CAF. Celles-ci seront calculées en fonction de vos revenus, déclarés 2 ans auparavant et de votre situation familiale.

La crèche parentale

Une crèche parentale est une structure d’accueil de jeunes enfants, organisée sous forme associative par des parents. Elle est gérée par un responsable qualifié et agréé par la PMI (Protection Maternelle Infantile).

Ce type de structure repose sur la coopération des parents. En effet, ce sont les parents eux-mêmes qui se relaient pour assurer l’accueil des enfants. Ils définissent également le projet pédagogique, les diverses activités proposées aux enfants, l’organisation des repas… Les parents sont accompagnés de professionnels de la petite enfance recrutés par l’association. Ces derniers participent également à l’encadrement des enfants et à l’élaboration du projet pédagogique de la crèche.

Choisir une crèche parentale suppose que vous soyez prêts à vous investir et à donner de votre temps. Sachez cependant qu’aucune formation particulière n’est requise pour les parents. Les temps de permanences sont propres à chaque association, mais aussi à l’entretien des locaux et du matériel. Ce type d’encadrement est particulièrement enrichissant pour les enfants puisqu’ils sont amenés à évoluer autant auprès des professionnels de la petite enfance que des parents.

Les crèches parentales accueillent des enfants de 2 mois à 4 ans (ou 6 ans en périscolaire). Généralement, elles proposent de l’accueil régulier et/ou de l’accueil occasionnel. Les horaires sont propres à chaque association, mais sont généralement adaptés aux horaires de travail des parents. Les crèches parentales peuvent accueillir entre 4 et 25 enfants. Afin de s’assurer que les conditions d’accueil sont optimales, des visites sont effectuées régulièrement par la PMI (Protection Maternelle et Infantile).

La micro-crèche

Une micro-crèche est une structure d’accueil collective de jeunes enfants accueillant entre 10 et 12 enfants simultanément. Un professionnel peut encadrer à lui seul 3 enfants. Les employés d’une micro-crèche sont généralement au nombre de 3 ou 4.

La micro-crèche se distingue par sa capacité d’accueil. En effet, une micro-crèche ne peut accueillir qu’entre 10 et 12 enfants. Ce faible effectif présente certains avantages que les parents semblent apprécier. Elle permet en effet un accueil individualisé des enfants et une approche plus familiale qu’en crèche multi-accueil. De plus, les micro-crèches fonctionnent généralement en âges mélangés. Ainsi, les enfants évoluent tous ensemble quelque soit leur âge : ils s’entraident, prennent soins les uns des autres, font des activités en petits groupes… ce qui crée de véritable moments d’échanges et de partage. Tout comme en crèche traditionnelle, elle propose aux familles de l’accueil régulier, occasionnel ou urgent.

Les micro-crèches sont éligibles aux aides de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Les parents peuvent donc être remboursés jusqu’à 85 % du tarif de leur place en crèche. Néanmoins, ils sont contraints d’avancer les frais liés à la garde en micro-crèche et reçoivent, à posteriori, le Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG). Les parents peuvent également bénéficier de déductions fiscales.

La crèche multi-accueil

Les crèches multi accueil sont des crèches collectives qui proposent en plus, d’autres modes de garde comme la halte-garderie ou le jardin d’enfant. Elles proposent également différents types d’accueil : régulier, un accueil ponctuel (prévu et planifié) et un accueil d’urgence (en cas de défaut du mode de garde habituel). Ainsi, elles répondent aux besoins des familles en fonction de leur organisation.

La crèche municipale

Les crèches collectives municipales, ou crèches publiques sont des établissements d’accueil de la petite enfance gérés par des collectivités territoriales. Elles sont réservées aux habitants de la commune ou des communes avoisinantes. Les locaux appartiennent à la mairie et les professionnels de la petite enfance qui y travaillent sont embauchés par la ville.

Ce type de structure peut accueillir entre 20 et 60 enfants à temps plein ou à temps partiels. Les enfants doivent être âgés entre 2 mois et demi et 3 ans. Généralement, la rentrée en crèche municipale à lieu au mois de septembre. Néanmoins, des places peuvent se libérer en cours d’année, ce qui permet d’accueillir d’autres enfants sur liste d’attente. En règle générale, les crèches municipales ouvrent à 7h et ferment à 18h mais cela peut varier selon la ville ou le quartier dans lequel se trouve la crèche. En crèche municipale, la demande est souvent supérieure à l’offre, nous vous conseillons d’entreprendre les démarches d’inscription le plus tôt possible.

Trois grands acteurs participent au financement d’une place en crèche municipale :

  • la CAF
  • la famille
  • la collectivité.

Ce sont les communes qui participent aux frais de la garde d’enfants. En fonction de vos revenus et de la composition de votre famille (nombre d’enfants à charge), la CAF calcule les aides financières auxquelles vous êtes éligible. Selon, votre situation, vous pouvez également bénéficier d’un crédit d’impôt. La CAF finance directement la structure, vous aurez donc à régler uniquement le reste à charge.

La crèche privée d’entreprise ou inter-entreprises

Les crèches privées sont des structures gérées par des gestionnaires privés. Ce type de structure à été créé dans l’optique de pallier au manque de place dans les crèches municipales. Selon la Fédération Française des Entreprises de Crèche (FFEC) les crèches privées représentent 2 300 structures et 57 000 places en France. Une crèche privée peut être une crèche d’entreprise ou une crèche inter-entreprises. Une crèche inter-entreprises propose des places en crèche à différentes sociétés tandis qu’une crèche d’entreprise accueille les enfants d’une seule et même entreprise.

Généralement, en crèche privée, les équipements sont modernes et les locaux sont souvent plus récents qu’en crèches publiques. Par ailleurs, les enfants sont souvent regroupés dans une même section quel que soit leur âge. L’accueil en âges mélangés présente de nombreux bénéfices : le développement de l’empathie et de la bienveillance, la stimulation des plus petits par les plus grands, la retransmission des savoirs des plus grands aux plus petits…

✨ Chez Les Petites Canailles :

Les crèches privées sont particulièrement appréciées par les parents pour les services qu’elles proposent ainsi que pour leur approche pédagogique. Chez Les Petites Canailles, l’ensemble de nos crèches s’inspire des grands courants de l’éducation positive et bienveillante comme celle de Montessori ou Pickler. Chaque structure possède également ses propres spécificités : découverte du bilinguisme, initiation au yoga et à la relaxation, langue des signes, médiation animale…

Ce type d’établissement accueille des enfants dont l’âge est compris entre 10 semaines et 3 ans. Il dispose généralement d’une plus large amplitude horaire qu’en crèche municipale. L’objectif étant de permettre aux parents d’avoir un équilibre optimal entre vie personnelle et vie professionnelle.

Les crèches privées, d’entreprises ou inter-entreprises proposent le même tarif que les crèches municipales car ce dernier est réglementé. En crèche publique, c’est la collectivité qui participe au financement de la place en crèche tandis qu’en crèche privée, c’est l’employeur d’un des deux parents. De plus, les aides financières sont identiques, vous pourrez donc bénéficier des aides de la CAF et du crédit d’impôt. Sachez que les entreprises de toutes tailles peuvent cofinancer des places en crèches pour leurs salariés.

Besoin d’une place en crèche près de chez vous ?

Pour aller plus loin

Ecole Montessori Maternelle

La familiarisation / initiation avec l’anglais en crèche 🇬🇧

Pourquoi propose-t-on la familiarisation avec l’anglais chez Les Petites Canailles ?

L’enfant est une véritable éponge et a une…

Lire la suite

separation avec bebe en creche

L’angoisse de la séparation chez le bébé et le jeune enfant

L’angoisse de séparation correspond à une émotion vive en lien avec une prise de conscience. Votre bébé pleure dès que vous disparaissez…

Lire la suite

une professionnelle garde bébé en crèche

Comment bien choisir le mode de garde de son bébé ?

Vous recherchez un mode de garde pour votre bébé, adapté à vos besoins ? Découvrez les différentes solutions d’accueil :…

Lire la suite

Envoyer un commentaire

Rechercher

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser
Accepter